Route – Championnats de France – Contre-la-montre – Juniors hommes – Saint Amand Montrond – Judas Léo

Route – Championnats de France – Contre-la-montre – Juniors hommes – Saint Amand Montrond – Judas Léo

Léo Judas du comité des Pays de la Loire n’a pas attendu pour recevoir le plus cadeau d’anniversaire qui soit !

 

Qui plus est le jour de ses 18 ans ! Le sociétaire du comité des Pays-de-la-Loire s’est lui-même offert un cadeau qui n’a pas de prix, dont la valeur est inestimable : le titre de Champion de France juniors hommes 2017 du contre-la-montre individuel.


Assis de longues minutes sous le « hot-sit » réservé aux trois meilleurs temps provisoires, en plein centre du vélodrome de Saint Amand-Montrond, le coureur de Marc Thilly n’a eu cesse de torturer ses mains dans tous les sens. On pouvait même se demander si parfois il ne croisait pas les doigts pour tenter d’attirer la chance à lui, mais qu’importe au fond, car au final c’est la puissance de ses jambes, son rendement qui ont parlé sur le parcours du Cher. « J’ai connu une saison difficile, j’attendais un déclic, il est venu aujourd’hui, disait-il, tout à sa joie. Je n’arrive pas à réaliser, franchement. Je ne réalise pas, répétait à l’envi. C’est énorme ce qui m’arrive surtout que toute la saison j’ai connu des soucis avec mon vélo de chrono, et je n’ai pas pu m’exprimer. » Il a fallu attendre, se montrer patient… jusqu’aux Championnats de France 2017 de l’Avenir. Mais nul doute que ce soir il ne regrette pas d’avoir dû attendre.

 

Les regrets c’est en revanche ce que nourrissait Antoine Raugel (Grand Est), médaillé d’argent de cette épreuve. « Je perds le titre pour 8 secondes, et je suis forcément déçu car je suis parti sous la pluie, dans le vent. J’ai perdu du temps dans les virages. Huit secondes c’est rien, c’est rageant. C’est sans doute là que j’ai perdu du temps. Malgré tout je reste satisfait de ce podium, c’est mon tout premier ».

 

Un podium complété par Alexis Renard (Bretagne) qui offrait à son comité sa deuxième médaille sur des épreuves disputées. « J’ai disputé avec l’équipe de France le Patton et le Valormey, et je vais aux Championnats d’Europe début août, rappelait-il, mais après le Valromey, je suis tombé malade. J’ai eu une angine, mais je ne peux pas dire que c’est cela à cause de cela que je termine 3e. Ici, c’était un chrono roulant pour spécialistes. Je suis parti fort, mais les jambes ne répondaient pas trop bien, je n’arrivais pas en effet à emmener le braquet comme je l’aurais voulu »…

 

Hervé Bombrun

 

Route – Championnats de France – Contre-la-montre – Juniors hommes – Saint Amand Montrond – Podium

Route – Championnats de France – Contre-la-montre – Juniors hommes – Saint Amand Montrond – Podium