Léo Vincent a le vent en poupe ces dernières semaines. Le Franc-Comtois du CC Étupes a en effet remporté la dernière étape de la Ronde de l’Isard, et la semaine passée sous le maillot de l’Équipe de France il s’est imposé, là encore, sur l’ultime étape du Tour des Pays de Savoie !

 

Coureur qui entre dans sa deuxième année Espoirs, élève en BTS dans l’industrie à Vesoul, ce coureur aux capacités de grimpeur possédant une belle pointe de vitesse en « cas d’arrivée en petits comités », a vécu sa victoire en Savoie avec une joie forte.

 

« J’avais connu une sélection en juniors deuxième année lors du Grand Prix Patton, mais je n’avais pas de super jambes sur cette épreuve, rappelle à France Cyclisme, Léo. Franchement, je ne m’attendais pas à gagner une étape du Tour du Pays de Savoie avec le maillot de l’Équipe de France sur le dos. C’est très fort. Cela fait plaisir, surprend aussi Cela donne aussi un surcroit de motivation. C’est bon pour le moral. Je fais en plus seizième du classement général, et sur cette épreuve il y avait un gros niveau. J’ai senti la différence sur les étapes de montagne avec les courses Espoirs et amateurs, en haut des cols on était plus nombreux. »

 

Être confronté au plus haut-niveau, Léo le sera de manière récurrente dans les semaines à venir puisqu’il sera stagiaire au sein de l’équipe continentale Roubaix-Lille Métropole. « Après je vais voir comment cela se passe, dit-il. L’objectif bien évidemment ce serait de passer pro, après si je ne passe pas, cela voudra dire que je suis encore jeune, un peu trop juste et que je dois encore progresser pour arriver en 2016 ». Mais avant de se projeter vers cette nouvelle aventure, Léo va découvrir demain son tout « premier championnat de France amateurs », à Chantonnay. « L’an passé, je n’y avais pas pris part parce que je passais le bac, mentionne-t-il. Ce sera une découverte, on verra bien comment cela va se passer. »

 

 

Hervé Bombrun