alexys-brunel2_1Alexys Brunel a tout tenté ! En vain !

 

Le Nordiste champion d’Europe du contre-la-montre juniors une nouvelle fois n’a pas ménagé sa peine, mais la consécration internationale ne s’est pas offerte à lui. « Ce n’était pas mon jour », lâche-t-il fataliste.

 

« J’ai vu les deux Danois sortir dans le final, et du coup je suis parti en facteur pour ne pas me cramer dans la poursuite. Je suis rentré sur l’autre Danois qui avait pété. Il est resté dans ma roue, et je suis repris à un kilomètre et demi de l’arrivée. C’est comme cela… » Dur, car Alexys était fort mais ne sera pas récompensé, comme l’américain Mc Nulty l’autre grand bonhomme de ce championnat du Monde qui lui aussi ne prendra rien sur ce Championnat du Monde juniors en ligne, mais qui en revanche peut se consoler avec le titre mondial du chrono. « Je n’ai rien à regretter car j’ai fait une belle course, indiquait encore Alexys Brunel. Mais bon après, si je ne me fais pas reprendre est-ce que je gagne, est-ce que je fais 2 ou 3, mais j’avais au moins l’espoir de faire une médaille. C’est un peu frustrant car chaque année les Danois nous font le même coup. C’était avec Clément Betouigt-Suire en 2015, et le Danois ne roule pas pas, et Clément fait 2. Cette année, le Danois qui était derrière Egholm me fait pareil. Il va falloir changer cela. Quand les Danois partent je n’ai pas hésité, je suis allé direct, je l’ai vu. Je suis parti en facteur, j’ai pris du temps directement mais il y avait l’autre Danois intercalé, c’est comme cela ».

 

Hervé Bombrun

 

RÉSULTATS COMPLETS