Quelques jours seulement après les Championnats du Monde piste à Hong-Kong, Louis Pijourlet a remporté dans le Sud de la France le titre de Champion de France universitaire sur route 2017. Interview

 

France Cyclisme : L’expérience des Championnats du monde piste à Hong-Kong, tu en retires quoi ?

PJ : C’était particulier avec ce poste de remplaçant de luxe en cas de souci, sans être dans les plans initiaux en poursuite par équipes. J’ai emmagasiné néanmoins de l’expérience, soutenu les gars de l’équipe et appris pas mal de choses. J’ai ouvert grand les yeux. Quand je reviendrai en 2018, ce ne sera pas pour être spectateur. Je suis par ailleurs plutôt satisfait de ma poursuite individuelle. Il y a eu de surcroît trois titres ramenés pour la France. Cela a été de grands moments, surtout les victoires de Benjamin et Morgan qui sont de vrais copains. Pouvoir partager de tels moments avec eux c’était vraiment cool.

 

FC : Le Championnat de France route universitaire, tu le gagnes comment ?

LP : On sort un groupe d’une dizaine de coureurs à deux tours de l’arrivée, et le peloton est juste derrière nous tout le temps. Les coureurs du SCO Dijon étaient un peu déçus car ils étaient à deux, et ils auraient eu intérêt à mettre à un coureur à rouler. Mais bon. Nous arrivons finalement au sprint avec ce petit groupe, et je gagne.

 

FC : Il représente quoi ce maillot tricolore ?

LP : Je ne savais pas trop justement avant la course, et là je me rends compte de l’impact qu’il a. Comme m’a dit mon entourage « un titre de Champion de France, c’est un titre national quoiqu’il en soit ». Cela marque, et moi à la fac c’est super car tout le monde est arrangeant avec moi. Rappeler le service des sports en annonçant ma victoire cela leur a fait plaisir, en plus. Ils souhaitent mettre en place des actions avec les sportifs de haut-niveau, et le fait de voir qu’il y a du répondant les satisfait. J’ai disputé cette épreuve pour ma part dans le but de leur montrer que j’étais impliqué. Gagner c’est vraiment super. Il y a eu pas mal de retentissement au sein du service des sports de ma fac.

 

FC : Quels vont-être tes objectifs à venir ?

PJ : Confirmer ce titre, car le maillot de Champion de France peut avoir un gros impact à condition de le faire derrière. J’aimerai y parvenir assez rapidement sur les prochaines échéances à venir.

 

Hervé Bombrun