Quentin Grolleau est tout « neuf » dans le cyclisme, trois ans d’âge tel est son millésime de pratiquant. « J’ai commencé en cadets 1ère année en 2012, indique-t-il à France Cyclisme. C’est Alberto Contador qui m’a donné envie de pratiquer ce sport ! » Et comme l’Espagnol, le Marseillais, une course gagnée à son palmarès l’an passé en cadets deuxième année, évolue plutôt dans le registre des grimpeurs, comme en atteste sa troisième place obtenue aujourd’hui sur l’édition 2015 de la Classique des Alpes…
Licencié au Vélo la Pomme Marseille, Quentin Grolleau effectue depuis la dernière rentrée scolaire ses études au Pôle Espoirs de Saint-Étienne, dirigé par Dominique Garde. « C’est quelqu’un de très bien, qui nous entraîne superbement bien, insiste cet élève en 1ère S. Il m’a fait franchir un palier cette année. Je sens que je progresse, et surtout je suis bien entouré. »

Hervé Bombrun