Après cinq années de bons et loyaux services, Julien Morice – tout comme Thomas Boudat et Guillaume Thévenot- passera pro en 2015 au sein de l’équipe World Tour, Europcar. « C’est quelque chose que j’attendais, indique à ffc.fr dépêches La France Cycliste, le coureur Breton. J’espérais, j’avais entendu quelques bruits mais tant que cela n’était pas officiel. Y être arrivé, c’est soulagement… »
Mais avant de passer pro, Julien Morice a encore quelques missions à remplir pour le Vendée U. « Je vais sans doute disputer l’avant dernière manche de Coupe de France, le but ce sera de revenir sur l’Armée de Terre qui est en tête de ce trophée. On va essayer de les remonter ». Histoire pour lui d’accrocher une quatrième « Coupe » de France « Look » de DN1 à son palmarès amateurs, un cadeau d’adieu aussi en quelque sorte avant de plonger vers un nouvel univers. « Je ne sais pas encore ce que compte faire Europcar l’an prochain avec moi, on n’a pas encore parlé de ce que je devrais faire dans le détail, mais je pense que je serais amené à tirer quelques bouts droits pour favoriser des arrivées au sprint en faveur de Bryan Coquard. Je veux aussi prendre de l’expérience sur le terrain et voir ce que je suis capable de faire. »
Y compris sur la piste, puisque la formation de Jean-René Bernaudeau va monter un groupe pro piste ? « On n’a pas encore parlé de cela, ajoute Julien, mais ce qui est acquis c’est que je serais au départ des championnats de France élites à Saint Quentin en Yvelines en octobre prochain. Les championnats d’Europe élites en Guadeloupe, dans la foulée, pourquoi pas, si l’entraîneur national a besoin de moi. Je ne suis fermé à l’idée, et j’ai toujours pris du plaisir sur la piste. »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste