Jérôme Mainard a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès, a comblé une case victoire qu’il n’avait pas encore expérimenté : gagner au sommet d’un col !Le sociétaire du CR4C Roanne a en effet remporté la dernière étape du Tour de Franche-Comté qui se terminait en haut de la planche des Belles Filles, lieu que le Tour 2014 visitera au mois de juillet prochain. ! « C’était ma quatrième victoire de la saison, indique à ffc.fr dépêches La France Cycliste, ce pur Roannais. Il y avait 3800 mètres de dénivelés sur cette étape avec le Ballon de Servance, le Ballon d’Alsace. C’est une grosse satisfaction de gagner là-haut. »Encore plus quand on sait qu’après le Rhône-Alpes Isère Tour, Jérôme Mainard a été incertain pour ce Tour de Franche-Comté 2014. « Je suis tombé au RAIT, et je me suis fait mal au PSOAS, le médecin ne voulait pas trop que je cours par peur d’aggraver ma blessure. Mais je suis allé quand même en Franche-Comté, la douleur s’est atténuée au fil de la course », conte ce coureur de 28 ans, soutenu le samedi par le champion de France, Arthur Vichot.« On est ami depuis son passage au CR4C Roanne, déclare Jérôme Mainard. Arthur est d’ailleurs encore licencié au club, et chaque année il participe à l’Assemblée Générale, vient saluer les dirigeants bénévoles. On est très proches, et on s’appelle régulièrement au moins une fois par semaine. On parle de nos sensations, de nos résultats et de toute autre chose. »
De vrais amis qui savent qu’ils ont très peu de chance de se retrouver chez les pros, vu l’âge de Jérôme Mainard. « J’espère toujours un peu, avoue le vainqueur du Grand Prix de Saint Étienne et de Vougy 2014, mais plus le temps passe et plus mes chances se réduisent. J’aurais aimé me mesurer au niveau pro, voir ce que je valais face aux meilleurs coureurs. Mais je bon je prends aussi du plaisir dans les rangs amateurs, à gagner des courses, conseiller les jeunes. Cela me plait beaucoup. »
Gagner pour soi et aider les autres à le faire, c’est le credo du CR4C Roanne 2014 qui réalise un très bon début de saison. « On est dans une bonne dynamique, acquiesce Jérôme, et Thomas Girard nous a mis sur les bons rails en gagnant de suite à Aix en Provence. Le groupe est bon avec des anciens, et des jeunes à l’écoute. Il y a une bonne osmose. Il y a eu des changements cet hiver, Aymeric Brunet a rejoint le staff technique. Le changement cela fait parfois du bien. Maintenant il faut continuer dans cette dynamique, la prochaine « étape » qui nous attend c’est la Coupe de France Look de DN1, les Boucles de la Marne, un chrono par équipes. Une épreuve qui reflète l’homogénéité d’une équipe. »Sa force, et depuis le début de saison, les Roannais l’ont démontré déjà à plusieurs reprises…

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste