« Je chute sur Paris-Vierzon et je me suis fait une luxation du coude, explique le coureur de la Loire à ffc.fr dépêches La France Cycliste. J`ai fait une reprise tranquille, deux mois c`était long, mais maintenant cela va mieux. »

 

Attaquant sa deuxième saison chez les Espoirs, ce coureur qui a remporté deux courses l`an passé – étapes sur le Tour d`Auvergne et de la Creuse, a commencé la pratique du cyclisme par le biais du BMX.

 

« J`en ai fait pendant dix ans, dit-il. J`ai même participé au championnat du Monde à Bercy, et terminé en pupilles deux fois quinzième des championnats d`Europe.

« Mon grand frère a lui aussi pratiqué cette discipline, d`ailleurs en même temps que Quentin Caleyron, que je connais assez bien. »

Et puis un jour, la route a pris le dessus sur le BMX, et Romain a choisi la même discipline que son père, Bernard qui a fait pendant des années et des années les beaux jours du CR4C Roanne.

 

« J`ai fait de la route pour préparer le BMX, et j`ai pris goût à la route et mon chemin était alors trouvé. »

 

Aujourd’hui, sa condition passée lui offre de multiples avantages.

 

« Je n`ai pas d`appréhension dans un peloton, dit-il encore, je me sens habile. J`ai également la giclette du puncheur et sur les sprints longs, je m`en sors plutôt pas mal. »

 

De belles qualités qu`il veut mettre en exergue avec son club et… aussi sous le maillot de l`équipe de France Espoirs.

 

« J`ai fait le stage de début de saison avec Pierre Yves Chatelon, et cela s`est bien passé, résume-t-il. J`aimerais avoir quelques sélections pourquoi au Rhône-Alpes Isère Tour, aux championnats d`Europe. Avec le club, cela me plairait de marcher sur le Circuit des Ardennes et aux championnats de France amateurs et Espoirs, car lorsque l`on a goûté à ce type d`émotions une fois (NDLR: il a été champion de France juniors), cette course reste gravée à vie… »

 

Hervé Bombrun