Sociétaire du CC Etupes-Le Doubs-Pays de Montbéliard, Jérémy Bellicaud s’est illustré voici quelques semaines, en Afrique, au Tour du Rwanda,  précisément sous le maillot de l’équipe de France. « C’était vraiment une superbe expérience, dit-il, je me suis régalé. Une vraie belle découverte, tant sur le plan sportif que sur le plan humain. Je ne savais pas trop ce que cela allait donner pour moi face au beau plateau qui avait au Rwanda, notamment, face à des formations professionnelles telles que les Pro-Tours, et les continentales pros. Et finalement cela n’a pas été mal, j’ai été agréablement surpris. »

Intégrée au collectif équipe de France depuis quelques saisons déjà, Jérémy Bellicaud n’était pas en découverte en Afrique. Loin de là. Il commence à bien connaître l’entraîneur national des Espoirs au sein de la DTN de la Fédération Française de Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon. « J’aimerais cette année disputer d’autres courses sous le maillot national, dit-il. J’espère que Pierre-Yves va m’appeler pour d’autres épreuves, mes objectifs majeurs cette saison vont tourner également autour des épreuves ouvertes aux équipes professionnels que nous serons amenés à disputer avec mon club, le CC Étupes-le Doubs-Pays de Montbéliard. Je ne vais pas trop disputer de manches de Coupes de France en revanche, si ce n’est Nantes-Segré ce week-end. Cette épreuve ne constitue pas un objectif pour moi à proprement parler, mais la Coupe de France rentre dans le cadre des objectifs du club, donc par ce biais-là, cela devient aussi le mien », conclut cet élève en troisième année de STAPS, à Bordeaux, qui sera dans cinq semaines s’il a validé sa licence. « Après je ne sais pas si je vais continuer en Masters, on m’accorder une petite césure dans mes études afin de ne faire pendant quelques temps que du vélo. J’ai en effet quelques touches chez les pros, l’équipe Cofidis me suit depuis l’an passé, et cette année, notre club, est devenu l’équipe réserve de Wanty Groupe Gobert ce qui est toujours intéressant ».

 

 

Hervé Bombrun