Le vélo, c’est bon pour la santé (et le moral !)

 

Le Tour de France vient de commencer et va remettre le vélo à l’honneur. De plus en plus d’études scientifiques vantent les bienfaits de ce sport sur la santé. Inutile pour cela d’être un champion !

 

Pédaler régulièrement à une allure modérée, une demi-heure par jour, améliore l’endurance cardiaque et réduit les risques de maladies cardiovasculaires, selon une étude publiée par le British Medical Journal. Mais le deux-roues permet également d’améliorer sa respiration et surtout, de lutter contre la sédentarité et le surpoids. En pratiquant deux à trois fois par semaine, à raison de deux heures à chaque fois, une personne en surpoids ira puiser dans ses réserves de graisses, en évitant par exemple les traumatismes de la course à pied. Utile pour faire baisser le taux de cholestérol, la pratique régulière du vélo se révèle également bénéfique pour les personnes diabétiques. Mais pratiquer le vélo permettrait aussi d’améliorer son immunité : une étude britannique a démontré que des cyclistes de 75 ans avaient un profil immunitaire similaire à celui de personnes de 20 ans. Le vélo serait également bon pour le moral selon une étude de l’Observatoire régional de santé d’Ile de France : comme tout sport, il augmente la production des endorphines et de la sérotonine, les hormones du bien-être, dans le cerveau.

 

 

Diffusé le lundi. 09.07.18 à 8h17

Chroniqueuse : Brigitte-Fanny Cohen