France-3-alpesDéjà sélectionné en équipe de France junior,  il a même décroché l’an dernier une 6ème place en Coupe du Monde, et rêve d’une carrière pro.

 

Portrait.  Il a démarré très tôt « touché à toutes les disciplines » avant de choisir la plus « radicale », le VTT descente. Avec plus de 10 ans de pratique dans les jambes et dans les bras Maxime commence à avoir du métier, de l’expérience, et aborde les courses différemment. Après ce qu’il appelle lui-même  » sa période sanglier » il a affiné son pilotage.

Junior pour un an encore, Maxime rêve de basculer vers une une carrière pro, de rejoindre tous ces riders sponsorisés, qui font tellement rêver sur la toile, dont il admire les exploits, comme lors de ces spectaculaires descentes urbaines organisées en Amérique du sud.

 

Dans l’immédiat, il n’espère qu’une chose, faire partie de ceux qui seront appelés à représenter la France en septembre prochain à  l’occasion des Mondiaux qui se dérouleront en Andorre.

 

Reportage de Frédéric Lefrancois, Cédric Picaud, Jean-Pierre Ardito & Thao Huynh