Impatients !

 

Ils étaient tous impatients  au moment de marquer le top départ de la saison 2018 des Cyclosportives et d’en découdre sur les routes escarpées et au travers des paysages magnifiques et calcaires du Parc Naturel Régional des Alpilles !

Le temps, s’il n’a pas été aussi lumineux qu’espéré, est resté clément, ce qui a permis à tous de rouler au sec et en toute sécurité sur un circuit parfaitement fléché et copieusement encadré par les motards et signaleurs.

 

 

Une nouvelle fois, le constat a été fait d’une participation accrue des féminines, venues nombreuses, qui ont bénéficié d’un départ anticipé en compagnie des plus anciens, une sympathique tradition bien dans l’esprit du cyclosport où se mêlent jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, cyclistes aguerris et débutants, tous unis dans une même passion.

 

Le parcours de 98 km empruntait les petits cols emblématiques des Alpilles, le Pas de la Figuière et le col de la Vayède, pour un circuit vallonné et touristique permettant de (re)découvrir le promontoire des Baux de Provence, même si l’effort à ce moment-là était intense !

 

 

 

 

Superbement organisée par le Vélo Club des Alpilles et l’équipe de David Perroux, l’épreuve a connu un nouveau succès d’estime bien qu’elle pourrait accueillir bien plus de participants, malheureusement la météo incertaine a peut-être dissuadé certains de faire le déplacement. L’organisation, la sécurité, la paëlla copieuse et roborative d’après course en font une cyclosportive réellement attractive.

 

Parcourue à la vitesse fameuse de près de 39 km/h par une grosse vingtaine de participants, la victoire est revenue à Raphaël Taïeb tandis que les membres de la Patrouille Green Cycling se mettaient en valeur avec la victoire au scratch de la Championne du Monde Master UCI Sophie Evrard, la victoire de l’inusable Jean-Luc Chavanon et la 3ème place de Julien Nivert dans leur catégorie respective.

 

 

 

 

Aucun patrouilleur Eco Cyclo n’a été en mesure de relever le moindre mauvais geste à l’encontre de l’environnement, les consignes préalables édictées par l’organisation et le bon esprit ambiant ayant probablement porté leurs fruits.

 

Rendez-vous est donné pour une nouvelle édition en 2019, en espérant une participation accrue, un parcours un peu plus long et une météo radieuse !

 

P.F

Photos Patapat, rights reserved.