L’Albigeoise a changé de statut en devenant la course qualificative Française pour les championnats du monde Gran Fondo UCI. C’est ce qui lui emmène dans deux jours maintenant un peloton riche de 25 nationalités !
Une de ces équipes venue de l’autre bout du monde confère à la course une dimension accrue : deux jeunes femmes arrivées d’Afghanistan seront sur la première ligne des 100kms de la course qualificative des filles.
 
AFG1
Un récent reportage de la chaîne Arte les a baptisées “les petites reines de Kaboul” , chez elles, elles se battent face à un environnement humain hostile pour pouvoir simplement faire du vélo ; on leur conteste le droit de faire du vélo parce qu’elles sont femmes.
Elles se battent donc aujourd’hui pour affirmer que les femmes ont les mêmes droits que les hommes ; elles le font en prenant des risques pour elles-mêmes.
Nous devons donc les soutenir avec force !
AFG2
 
AFG3
C’est ce que nous, organisateurs de l’Albigeoise, avons voulu faire. Nous avons mobilisé tous les soutiens possibles pour les faire venir deux semaines en France, avons assuré par le bénévolat leur hébergement et leur subsistance et les avons entourées dans leur entraînement quotidien (500 kms en quelques jours dans le vignoble Gaillacois).
Nous leur avons aussi fait goûter la qualité et le charme de notre beau département, elles ont assisté à un matche de rugby, apprécié une sortie au théâtre, aimé notre gastronomie…
AFG5
 
 
AFG8
Vous les verrez dans le peloton dimanche. Elles courent en long avec un léger voile sous le casque : nous respectons leur coutume. Elles se battront pour finir la course dignement, même si elles n’ont pas chez elle les bonnes conditions d’entraînement : nous saluerons leur courage !
AFG9
AFG6
Merci à celles et ceux qui ont aidé à cette belle action pour la place de la femme dans la société, merci à celles et ceux qui se reconnaîtront dans ce mot de gratitude, merci aussi à LOOK, à EKOI, à LECLERC Albi, ENERLIS, La Banque Populaire Occitane et DECATHLON.