François Pervis continue à surfer sur la vague des championnats du Monde sur piste, à Cali.

 

Le Mayennais qui avait remporté le keirin de la Révolution Séries à Londres, a doublé la mise dans la City en s’imposant hier en vitesse individuelle sur la piste des Jeux de 2012, face au Champion Olympique le Britannique Jason Kenny.

 

Un match de haut-niveau donc. « Je signe le meilleur temps aux deux cents mètres en 10 sec 02, explique à ffc.fr dépêches La France Cycliste, le triple champion du Monde sur piste 2014. J’étais plutôt content de mon temps sans entraînement. » Mais en match, le Lavallois a concédé une manche à Kenny en finale.

 

« Il me démarre dans le dos à deux tours de l’arrivée, et je n’étais pas assez attentif sur ce duel. Je reviens sur la ligne d’arrivée, c’est très serré entre nous. Il faut avoir recours à la photo finish, mais c’est lui qui a l’avantage. »

 

Le premier sprint de Pervis perdu depuis Cali, en fait, mais la défaite ne sera que de courte durée dans le camp tricolore, puisque sur les deux autres manches, François Pervis dicte sa loi au champion Olympique. « Je m’impose lors de la belle, idem à l’occasion de la troisième manche finale. Je réalise un carton plein encore une fois, ce fut une excellente reprise », conclut le triple champion du Monde 2014.

 

Hervé Bombrun