Robert Marchand a établi un record… qui a de forte chance de rester longtemps, très longtemps sur les tablettes. Le cycliste et sportif le plus « âgé » au monde, a en effet cet après-midi au sein d’un Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines totalement conquis, a réalisé un nouveau- et donc unique- record de l’heure des plus de 105 ans, en couvrant la distance de 22, 547 kilomètres ! Le petit bonhomme par la « taille » mais admirable de volonté, maillot de l’Ardéchoise porté comme étendard est une sorte de récidiviste puisqu’il était déjà « propriétaire » des records de l’heure pour les centenaires, et personne âgée de cent deux ans, performance établie ici, même, en 2015, avec une marque de 26, 927 km/h.

 

Armé d’un braquet de 46×17, et encouragé par des « allez Robert, allez Robert, allez …. » et de nombreux chants qui sont les mêmes que ceux qui rythment les montées de cols lors de l’Ardéchoise, Robert Marchand, a offert un visage sémillant, et n’a pas perdu sa gouaille à l’arrivée. « Je pouvais aller encore plus vite dans les dix dernières minutes d’effort, mais je n’ai pas vu que j’étais si près du but. C’est dommage car je pouvais encore accélérer ! Je n’ai pas mal aux jambes, mais aux bras ! Quelle émotion aussi de voir tout ce monde autour de la piste pour m’encourager, mais vous savez je ne suis pas un champion. Est-ce que je tenterai un nouveau record ? On met neuf mois pour nâitre, et trente secondes seulement pour claquer…  Maintenant, j’attends mon adversaire…» Philosophe et caustique, en plus, Robert Marchand.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon