souflerieToujours plus pros !

 

La Fédération Française de Cyclisme va en effet bénéficier de tests en soufflerie pour ses coureurs, sur le sol de Montigny-le-Bretonneux à quelques kilomètres du Vélodrome et du Centre National du Cyclisme. Un nouvel atout « haute performance » pour le groupe équipe de France, et notamment piste dans un premier temps. « Une soufflerie était prête à investir pour nous aider, résume Emmanuel Brunet, manager des équipes de France, du fait de l’arrivée du Vélodrome National sur le territoire de Saint Quentin-en-Yvelines, à condition que l’on fasse passer des tests à nos coureurs. C’était une chance pour nous, et nous l’avons saisi, et ainsi cette soufflerie a investi dans un banc cycliste. C’est une plateforme au sein de laquelle on intègre un vélo dans une veine de soufflerie, avec des capteurs pour faire des tests en aérodynamisme ».

Les sprinters sont déjà passés dans cette « veine » pour travailler leur position en mode statique.

 

« On doit le refaire en mouvement, indique encore à France Cyclisme, Emmanuel Brunet. La personne qui s’occupe de nous, d’ailleurs pour la petite histoire, est Christophe Caldabert, le fils de l’ancien président de la CAQSY. Son père est l’édile qui a permis au Vélodrome National de voir le jour sur sa communauté d’agglomération, et son fils nous fait passer nos tests en soufflerie. Il a travaillé pendant des années à Magny-Cours. Sa connaissance est donc variée et riche dans ce domaine, car il possède une expertise assez large ce qui est intéressant pour nous. On le sent également très impliqué, investi par rapport à notre sport, nos athlètes. Il a par exemple scruté toutes les images des derniers Jeux Olympiques, de diverses courses sur piste. On le sent intéressé par notre sport, c’est un ingénieur qui ne se cantonne pas uniquement au niveau théorique. C’est très positif pour nous et les athlètes. D’ailleurs pour la petite histoire quand la billetterie pour le mondial piste UCI 2015 a ouvert, il était parmi les premières personnes à attendre pour acheter ses billets. C’est dire son fort intéressement à la discipline piste en particulier, et au cyclisme en général. »

 

Une véritable aubaine pour nos athlètes quand on sait l’importante d’une soufflerie et de l’aérodynamisme dans une discipline comme le sprint. Une fois encore la FFC se veut au top, et ne néglige rien dans la perspective du championnat du Monde piste UCI 2015 au Vélodrome de Saint Quentin-en-Yvelines, et des Jeux de Rio, qui se dérouleront quelques mois plus tard…

 

Hervé Bombrun