François Pervis qui dispute actuellement la tournée international du keirin au Japon, a fait le temps d’un week-end un break avec les vélos tout acier imposés pour ce type de compétition, et a enfourché un cadre carbone à l’occasion du Grand Prix de Izu, en vitesse individuelle et keirin mais version UCI cette fois, donnant des points pour accéder aux prochaines manches de Coupe du Monde. « Je fais onzième du tournoi de keirin, indique le triple champion du Monde et double recordman du monde sur piste sur le kilomètre et deux cents mètres lancés. J’ai été gêné par de grosses chutes. Je signe ensuite un temps de 10 sec 000 sur le deux cents mètres lancés et termine troisième du tournoi de vitesse. Il ne me manquait que dix points UCI pour avoir mon quota me permettant de participer aux prochaines manches de Coupe du Monde l’hiver prochain. Je les ai obtenus. Je n’étais pas du tout préparé pour ces deux épreuves, et j’ai énormément bossé avant ces deux courses en vue des prochains tournois de keirin international en fait, d’où mes résultats tout juste corrects sur ce Grand Prix. Mais l’essentiel, au final, est d’avoir rempli l’objectif points. Pour la petite histoire cette compétition sur piste s’est tenue à Izu, ville distante d’un kilomètre de l’école de keirin, sur le seul vélodrome avec une piste en bois que possède le Japon ! »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste