Triplé ! L’équipe de France a fait main basse sur le tournoi de keirin du Fenioux Piste Internationale qui se déroule actuellement à Hyères, dans le Var. Michaël D’Almeida, Kevin Sireau et Quentin Lafargue ont coupé la ligne d’arrivée dans cet ordre. « La course était difficile, indique-t-il auprès de ffc.fr dépêches la France Cycliste, car la condition physique n’est pas encore au rendez-vous ce qui est normal puisque nous ne sommes, nous pistards, qu’en début de saison. On court donc au métier, et une victoire fait toujours plaisir. Je prends cette compétition aussi comme une grosse séance de travail… mais avec le rythme course. » Et le keirin est en plus un domaine que souhaite explorer plus avant le sociétaire de l’US Créteil. « Cette épreuve correspond assez à mes qualités physiques, ajoute-t-il. Il ne faut pas oublier que j’ai passé dix mois au Japon, et si j’ai un peu mis de côté cette épreuve pour préparer d’autres objectifs plus particuliers, je peux y revenir. Il ne faut pas oublier qu’avant les performances de François Pervis en keirin, j’étais le premier français vainqueur d’une manche de Coupe du Monde dans cette discipline. Il se peut donc que je revienne sur ce type de compétitions sérieusement à l’avenir… »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste