Quatrième d’une Omnium de haut-niveau, Vivien Brisse a remporté cet après-midi l’épreuve scratch du Fenioux France Trophy, à Hyères, après s’être offert un beau numéro de poursuiteur individuel sur cinq kilomètres ! « Je ne savais pas trop où j’en étais avant cette compétition, car cela a été dur mentalement pour moi après le mondial de Cali, rapporte à ffc.fr dépêches La France ce fan inconditionnel de l’ASSE. Hervé Dagorne et Samuel Rouyer ne m’ont pas lâché, ils ont continué à me faire mes plans d’entraînement. Cela m’a rassuré le fait qu’ils gardent confiance en moi, mis en quelque sorte du baume au cœur. J’ai fait ensuite une bonne petite saison route, avec le titre de champion d’Aquitaine. Je fais quatre de l’omnium sur une course avec un gros niveau puisqu’il y avait Ed Clancy, les néo-Zélandais. Et sur ce scratch j’étais plus dans l’optique de mettre dans de bonnes dispositions mes jeunes coéquipiers qui vont aller aux Europe. Mais une ouverture s’est présentée à moi à vingt-et-un tours de l’arrivée. Je l’ai saisie », concluait Vivien qui disputera cet hiver une nouvelle saison de 6 jours. « Comme il n’y a plus d’épreuves en peloton en Coupe du Monde, et que je suis assez limité en omnium et en poursuite, je vais faire des 6 jours dans l’optique des championnats du Monde. Je souhaite en disputer entre 5 et 6 pour garder la condition, courir, travailler, mais aussi tout simplement pour vivre. J’espère en faire avec Thomas Boudat, ou Morgan Kneisky, car les organisateurs aiment présenter des paires de coureurs issues du même pays. Si ce n’est pas possible, je bosserais mon anglais… »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste