Plus inscrit dans le programme des manches de Coupe du Monde sur piste (comme toute épreuve non Olympique), le kilomètre restera quand même à l’affiche des prochains championnats du Monde sur piste ! Et pour qualifier leur nation au Mondial, les sprinters doivent désormais pour partie briller lors des Grands Prix, cadre offert par le Fenioux France Trophy, disputé ce matin à Hyères.
Avec un temps de 1 min 04 sec 03, Quentin Lafargue a pris la première place de ce tournoi du kilomètre. « La qualification pour les Monde sur la borne se passe de la sorte, indique-t-il à ffc.fr dépêches La France Cycliste, les cinq premières nations au classement de la Coupe du Monde libéreront deux quotas pour les sprinters en sur le kilomètre. Et comme il y aura au maximum 20 partants, au prochain mondial, les dix autres concurrents suivants seront qualifiés par le biais des points UCI obtenus en Grand Prix ». Avec une place de 1er à Hyères, plus une 3ème place obtenue à Cottbus, Quentin Lafargue a déjà accumulé un beau petit capital. Le souhait final de cet athlète étant bien entendu de décrocher « sa » sélection pour le mondial 2015 dans cette discipline. « J’aime le kilomètre, c’est la première épreuve que j’ai disputée dans le cadre d’un championnat du Monde, rappelle-t-il. J’ai été sacré champion du Monde juniors. Je pense que je peux faire un podium sur un mondial, car actuellement il y a des coureurs que je battais en Espoirs qui y parviennent. Il va falloir que je me batte pour y parvenir, mais j’ai les moyens de le faire, je pense…. »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste