Le week-end passé, Michaël D’Almeida, double médaillé d’argent aux Jeux Olympiques, a participé à la journée de l’Olympisme. « J’ai accueilli samedi matin la ministre des Sports, Laura Flessel, à Saint Quentin-en-Yvelines, en compagnie du DTN de la FFC, Christophe Manin, et des élus de la ville, du département, de la région ainsi que du monde sportif », dit l’ancien Champion du Monde de vitesse par équipes.

« C’est moi qui ai fait visiter les installations du Vélodrome National à la ministre. Elle a souligné lors de son passage que ces infrastructures devait aussi servir aux scolaires, au plus grand nombre car pour elle c’est à travers le plus grand nombre que l’on peut arriver à faire des naître des envies, et pourquoi pas amener certains de ces pratiquants vers le haut-niveau ».

L’après-midi, Michaël D’Almeida s’est rendu à Paris- ville qui accueillera les Jeux de 2024- où de nombreuses activités autour de l’Olympisme étaient programmées. « C’était génial, il y avait une grande ferveur autour du sport et de l’Olympisme. Moi je suis friand de ce genre de manifestation, et c’est la raison pour laquelle j’ai répondu à l’appel du CNSOF qui m’avait sollicité pour participer à cette manifestation. J’ai dû partir tôt, car je courais le lendemain la manche de Coupe de France piste Fenioux à Saint Denis. Mais je me suis essayé au tir à l’arc, au tennis, au volley. Le public nombreux, y compris les enfants, ont pu s’essayer au sport. Étant plus jeune j’aurais vraiment aimé bénéficier d’une telle opportunité qui m’aurait permis de découvrir différente pratique sportive Olympique ».

 

 

Hervé Bombrun