Corentin Ermenault a retrouvé l’équipe de France piste endurance à l’occasion d’un stage organisé au mois de mai sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines. « Quel plaisir de retrouver cette discipline, après huit et demi sans pratiquer, s’enthousiasme le coureur de l’équipe Vital Concept Cycling Club. J’ai toujours le même amour pour la piste, et revenir rouler sur le vélodrome de Saint Quentin-en-Yvelines a été une grande joie. Je sais que je dois pratiquer de la route pour connaître une belle progression, mais je reste aussi pistard dans l’âme ».

Il va retourner sur la piste pour la préparation aux Championnats d’Europe Élite piste qui se dérouleront cet été à Glasgow, avec sans doute une participation de sa part « sans doute en poursuite individuelle et par équipes, je dois aussi normalement faire les Coupes du Monde, les deux premières à Saint Quentin-en-Yvelines et Milton. J’ai aussi le projet de disputer le Championnat du Monde 2019 sur piste ».

Engagé sur les routes du Dauphiné Libéré et auteur d’un bon prologue à Valence, Corentin Ermenault se sent bien dans l’équipe managée par Jérôme Pineau. « Il y a un bel état d’esprit », expliquait le Picard à Belleville-sur-Saône, terme de la deuxième étape de cette épreuve World Tour, « et j’’apprends mon métier », ajoutait-il. 

Après le Dauphiné, Corentin mettra le cap sur les Championnats de France sur route, avec l’accent mis sur le contre-la-montre. « Je prépare cette épreuve, mais je ne me fixe pas d’objectif précis en tête, ni de de place à obtenir. Ce sera mon deuxième Championnat de France contre-la-montre chez les pros, et j’aimerais faire mieux que l’an passé. Je l’ai préparé et si cela marche je serais ravi, si cela ne marche pas je chercherais les choses. J’espère en tout cas réaliser un résultat à Mantes-la-Jolie. » Une course qu’il aura préparé via ce Dauphiné 2018. « C’est plaisant de disputer une telle course, c’est une épreuve que l’on voit beaucoup à la télévision. C’est un petit Tour de France, les favoris de cette épreuve y font leur gamme un mois avant le Tour de France. C’est une belle semaine qui va m’aider à préparer le Championnat de France contre-la-montre de Mantes-la-Jolie ».

 

 

Hervé Bombrun