Rayan Helal

Rayan Helal

Double champion de France cadets de vitesse individuelle, Rayan Helal a donné ses premiers tours de roue, en qualité de sprinter sous le maillot de l’Équipe de France.

 

Une première cape pour se jauger, s’évaluer et juger du niveau à l’international. « Une 1ère sélection Équipe de France, cela toujours plaisir, dit-il. J’avais l’envie de bien faire. Maintenant je ne sais pas si je vais m’orienter sur la piste ou rester un routier. Je vais voir dans les semaines à venir tout dépendra de mon début de saison, si je n’ai pas les résultats escomptés sur la route, si je parviens pas à réaliser les objectifs que je me fixerais, alors je basculerais sur la piste ».

 

3e des championnats de France juniors de l’Américaine 2016 avec Lucas Meunier en US, et Champion de France de vitesse par équipes toujours l’an passé, vainqueur du Kilomètre cadets de Paris-Tours en 2015, et 3e en juniors l’an passé, Rayan Helal a en tout cas savouré et apprécié Appeldoorn, et la Next Génération.

 

Il faut dire aussi qu’il a brillé dans l’enceinte des Pays-Bas, avec une victoire obtenue sur le keirin, 2e en vitesse individuelle et 3e sur le kilomètre.

 

 « C’était un premier aperçu du niveau international, après je pense que sur les championnats internationaux le niveau est plus relevé, déclare-t-il sobrement, après cela m’a donné des repères pour voir comment cela court et se passe à cet échelon, et voir si jamais, je me lance à 100% dans le sprint ce qui me reste à accomplir. Si je me lance à 100%, je pourrai sans doute rentrer à l’INSEP, le meilleur endroit pour progresser dans cette discipline », indique le coureur de C2S, élève de 1ère S – entraîné par Cédric Bonnefoy-  grand frère de Doraia, « pistarde » elle aussi, qui a terminé 2e des Championnats de France de vitesse individuelle cadettes en 2016.

 

Hervé Bombrun