Mélissandre Pain gardera un drôle de souvenir de la manche de « Revolution race », de Glasgow, non pas « parce qu’elle a amélioré sur ce vélodrome son meilleur temps sur 200 mètres lancé, terminé 2e du tournoi de vitesse individuelle, et victorieuse sur le keirin ». Non. Mais la suite de son aventure a été moins « folichonne ».

 

« Je me suis infectée le tendon fléchisseur du troisième doigt de la main, et cela s’est propagé au creux de cette dernière. Tout est parti d’un pinçon que je me suis fait au doigt avec une pompe à vélo le dimanche soir. »

 

Le mal qui s’est propagé rapidement a contraint la championne de France à passer sur le billard. « Je ne pouvais plus bouger la main », dit encore la représentante du comité régional de Région Centre. « Là, j’ai repris l’entraînement, car cela fait une semaine que j’ai été opérée. Je fais du cyclus pour m’entretenir. Je ne sais pas encore quand je vais reprendre la piste, j’attends le feu vert des médecins pour cela. »

 

La saison 2015 de Mélissandre est donc terminée. « Mon titre de championne de France élite sur le keirin dames, obtenu à Bordeaux, m’a remotivé en vue de futurs objectifs, dont notamment les Championnats d’Europe, en juillet 2016. Je vais me préparer pour cette échéance, mais si on ne sait pas encore où ce Championnat se déroulera. Mon but est de performer dans toutes les disciplines du sprint : keirin, vitesse individuelle et 500 mètres départ arrêté. »

 

 

Hervé Bombrun