Champion du Monde en titre de l’Américaine, Morgan Kneisky a réalisé une superbe prestation avec Benjamin Thomas lors des 6 jours de Gand.

 

Les deux français ont en effet réussi la prouesse de terminer deuxième dans les Flandres. « Gand c’est pour moi le plus beau 6 jours du circuit, indique Morgan, c’est pour moi le seul qui a su conserver la tradition qui a fait la popularité de ces épreuves sur piste. C’est le plus dure, l’une des compétitions les plus difficiles sur la piste compte tenu du volume d’épreuves à disputer chaque soir. C’est la raison pour laquelle c’est un vrai plaisir d’y briller ». 2e c’est en plus pour lui et Benjamin, « une énorme satisfaction, car lorsqu’on jette un œil au palmarès on s’aperçoit qu’il n’y a pas beaucoup de coureurs français qui sont montés sur le podium. Y parvenir cela montre que l’on a su répondre avec Benjamin, et que notre paire est représentative dans l’univers des six jours, que l’on a su faire notre place ». La prochaine étape « 6 jours » pour Kneisky-Thomas sera Rotterdam début janvier. « Les six-jours nous servent comme entraînement pour l’américaine puisque la discipline est redevenue Olympique, ce type de course nous permet d’entretenir notre technique et nous permet de continuer à mieux nous connaître ».

 

Laissée libre par l’arrêt de l’équipe professionnelle de l’Armée de Terre, Morgan Kneisky espère avoir des touches pour rebondir assez vite sur la route, même s’il sait que la période n’est pas idéale pour retrouver un contrat. « Je n’ai rien de concret pour l’instant, je travaille sur ce sujet, dit-il. J’ai la chance d’être soutenue par pas mal de personnes, maintenant que l’Américaine est redevenue Olympique il me faut courir à haut-niveau. La FFC en a conscience et elle m’aide dans mes démarches. Je me sens soutenu et c’est important pour moi ».

 

 

Hervé Bombrun