Piste – Équipe de France – Endurance – Championnats d’Europe – poursuite individuelle – élite femmes –  Victoire Berteau

Piste – Équipe de France – Endurance – Championnats d’Europe – poursuite individuelle – élite femmes – Victoire Berteau

Engagée sur deux épreuves à l’occasion des Championnats d’Europe piste élite 2018, à Glasgow, Victoire Berteau a beaucoup appris tant sur le plan collectif (poursuite par équipes), que personnel (poursuite individuelle). Double lauréate cette année de manches de Coupe des Nations UCI juniors femmes, la sociétaire du comité des Hauts-de-France a apprécié cette immersion dans le « grand bain ». « C’était dur en poursuite individuelle, stipulait-elle, car c’était la première fois que je disputais un trois kilomètres contre-la-montre, chez les juniors femmes la distance n’est que de deux kilomètres. Je n’ai pas voulu m’affoler au départ, en tentant de battre mon record sur la distance juniors, mais je n’ai pas su en remettre sur la fin, et c’était dur. Mais quelle expérience ! J’ai pris malgré la souffrance liée à l’effort beaucoup de plaisir, car les meilleures sont présentes. C’est une belle expérience en vue du futur, et surtout par rapport à la semaine prochaine. »

 

La semaine prochaine ce sera le Championnat du Monde piste juniors, à Aigle, en Suisse, au siège de l’Union Cycliste Internationale. « L’objectif c’est le maillot », lance Victoire qui sera engagée sur trois épreuves : le scratch, l’omnium et l’américaine, avec Marie Le Net. « Je sais que je peux avoir mes chances en scratch, sur l’omnium c’est la forme qui parle, et enfin en Américaine on se connaît bien, nous avons de bons automatismes. On y croit beaucoup. Marie est forte pour rouler, et pour tenter de doubler, et moi je peux faire les sprints. » Une paire parfaite donc… qui va tout faire en Suisse afin de faire briller les couleurs de la France, et par effet miroir celle du Pôle France jeunes piste endurance en contre-la-montre de Bourges.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon