Pierre-Luc Périchon a retrouvé le maillot de l’équipe de France « piste » ce week-end, lors de la course aux points de classe 1, organisée en marge de l’épreuve de Coupe du Monde sur piste de Londres. Mais avant cela, l’ancien vainqueur de Paris-Camembert s’était signalé par de bonnes performances sur la route en fin de saison 2014.

 

« J’ai effectué une très bonne fin de saison sur route, ma courbe de résultats a été « bonne » depuis la manche de Coupe de France, le Tour du Doubs, rappelle en effet le coureur de l’Ain à ffc.fr, et à partir de là j’ai eu le vent en poupe. Je fais dans la foulée 8ème de Paris-Tours, 8ème du Grand Prix des Nations-Les Herbiers. »

 

Une somme de performances qui lui a permis de prolonger d’un an son contrat avec l’équipe continentale pro, managée par Manu Hubert, Bretagne Séché Environnement.


« Paris-Tours m’a permis de voir que j’étais capable de « marcher » sur des courses d’un jour, je vais donc essayer de viser les manches de Coupe de France « PMU » en 2015. J’aimerais aussi gagner la confiance de l’équipe, monter un peu plus dans la hiérarchie de celle-ci afin d’obtenir de temps en temps un statut de leader. J’ai aussi des ambitions pour la piste et le Championnat du Monde UCI piste 2015 à Saint Quentin-en-Yvelines. Mon souhait serait vraiment de participer à cet événement. »

 

Sa rentrée internationale avec une neuvième place sur la course aux points Londonienne, peut-être un bon point de départ à cette aventure qu’il désire tant.

 

Hervé Bombrun