Piste  – Championnats du Monde – Apledoorn – Sprint – Vitesse individuelle – Herman Terryn 

Piste – Championnats du Monde – Apledoorn – Sprint – Vitesse individuelle – Herman Terryn 

Entraîneur national du sprint à la Fédération Française de Cyclisme, Herman Terryn a apprécié la médaille obtenue par Sébastien Vigier. Interview 

 

France Cyclisme : Que représente cette médaille ?

Herman Terryn : « C’est la récompense de tout le travail effectué, cette médaille de bronze est méritée pour Sébastien compte tenu de la saison 2017-2018 qu’il vient d’accomplir. Il finit l’année sur une très bonne note. On n’était pas venu chercher moins, et il a fallu beaucoup batailler pour obtenir cette troisième place. Il a été chercher face à un sprinter d’expérience. Il n’avait pas les jambes de « sa vie », mais il est allé la chercher ».

 

FC : C’est un podium obtenu au mental ?

HT : « Oui. Je pense qu’il en avait besoin, il ne se voyait pas terminer sans médaille en individuelle ce Championnat du Monde. Sébastien a su se remobiliser après sa demi-finale face à Matthew Glaëtzer, c’est compliqué car il gagne le titre. Il n’a perdu aucune manche durant le tournoi. C’est juste incroyable. Sébastien a perdu contre plus fort que lui aujourd’hui, mais c’est une belle médaille qui fait du bien à l’équipe de France ».

 

FC : Quand Sébastien est arrivé à l’INSEP, tu as vu de suite qu’il avait de grosses qualités ?

HT : « Il a intégré l’INSEP dès sa sortie des rangs juniors, et dès les premières semaines, il a progressé très très vite. Un an après il était parmi les meilleurs français en élite, et il a commencé à aller chercher des médailles sur le plan continental. Il confirme aujourd’hui. Il prend de plus en plus goût au podium, et chez les élite maintenant de surcroit, c’est sympa ».

 

FC : Il a connu une progression hyper rapide…

HT : « Le sprint est un sport maturité précoce, et c’est vrai qu’il y a de jeunes sprinters qui arrivent très vite, très fort. Ils sont deux de vingt ans sur le podium, ce n’est pas un hasard. Une nouvelle génération arrive. Nous on en déjà un parmi ceux-là, et derrière lui d’autres poussent encore. Cela fait du bien. Sébastien cette année a été sacré Champion d’Europe Élite, c’est toujours intéressant de gagner un titre, là il finit sur une médaille, des victoires. La saison se termine pour lui, il repart des Championnats du Monde avec deux médailles de bronze, à 20 ans, c’est super. C’est très encourageant pour l’avenir ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon