Piste  – Championnats du Monde – Apeldoorn – Sprint – Vitesse par équipes élite hommes – Sébastien Vigier 

Piste – Championnats du Monde – Apeldoorn – Sprint – Vitesse par équipes élite hommes – Sébastien Vigier 

Sébastien Vigier est un jeune sprinter, mais il a déjà la grinta du champion.

 

Le jeune sociétaire de l’US Créteil est en effet ambitieux, et il souhaite au plus vite croquer la gloire. Il rêvait qu’elle s’offrirait à lui et à l’équipe de France en vitesse par équipes lors de ce mondial 2018 à Apeldoorn, alors le bronze est un mental qui sur le coup ne le satisfaisait pas. « Je suis déçu, disait-il en train de se changer dans le box de l’équipe de France, car je pensais que l’on serait en capacité de faire mieux que ce nous sommes parvenus à faire, mais bon en face il y avait aussi de grosses équipes !

 

On réalise ici les mêmes temps à que nous avons fait à l’entraînement, alors que je pensais que l’on serait capable d’élever notre niveau. Mais nous n’y sommes pas arrivés. Est-ce parce que les conditions de piste sont mauvaises, à Apeldoorn je ne sais pas. Je n’ai pas d’explications. Cette médaille néanmoins a un goût amer, parce que j’étais motivé pour aller chercher mieux, notre équipe était soudée, forte à tous les postes et je pensais que l’on pourrait faire mieux. »

 

 

 

Patience, jeune Vigier l’heure de gloire, votre heure de gloire, et d’autres à suivre va sonner sous peu.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon