Quentin Lafargue a terminé 4e des Championnats du Monde du kilomètre 2018, à Apeldoorn, avec un temps « canon » de 1 mn 00 sec 407 ! La victoire est revenue à Jeffrey Hoogland en 59 sec 459. « Je suis à seulement cinq dixièmes du podium, c’est un gros tournoi, on n’a jamais vu cela avec un Champion du Monde sacré en moins d’une minute, expliquait le sprinter de Nouvelle Aquitaine. Il y a eu un vrai regain d’intérêt pour le kilomètre cette année, Matthew Glaëtzer l’a relancée pour d’autres types de de sprinters. Le profil est train d’évoluer et sur le podium on retrouve trois athlètes totalement différents ». Quentin Lafargue lui a tout tenté pour décrocher une deuxième médaille à titre personnelle, celle qui aurait été la 3e de la France sur ce mondial 2018. « J’ai tout donné, j’ai fait le pari de changer de braquet en finale, car je n’avais rien à perdre en qualifs. Je savais que je devais sortir un gros temps pour repasser sur le podium. J’espérais que les autres concurrents soient un peu plus fatigués devant moi. Je ne suis pas frustré, j’ai donné tout ce que j’avais. J’améliore deux fois mon record. C’est le jeu, cela juste plus vite devant »…

 

 

Hervé Bombrun