Piste – Championnats du Monde – Apeldoorn – Endurance – Scatch élite hommes – Adrien Garel

Piste – Championnats du Monde – Apeldoorn – Endurance – Scatch élite hommes – Adrien Garel

Adrien Garel a tenté, il a même trouvé à un moment donné l’ouverture sur ce championnat du monde de scratch 2018. « Je sors, et des concurrents me rejoignent, mais au lieu attendre, Steven m’a dit que j’aurais dû continuer mon effort, ainsi eux aussi auraient continué le leur et ainsi, on aurait pu davantage creuser. J’y ai laissé forcément des cartouches, et ensuite, on est contré mais dans le groupe il y avait le concurrent Grec et je ne pensais pas, Steven aussi, qu’ils allaient prendre un tour. Après je n’étais forcément plus trop dedans, note le coureur de Vital Concept Cycling club. Je me sais en forme, mais les autres le sont aussi sur un mondial, et un scratch c’est aussi aléatoire. J’aurais dû mieux courir, c’est comme cela. Il faut dire quand on a été bon, mais aussi lorsqu’on a été mauvais. » Honnête, Adrien Garel…

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon