Piste - Championnats du Monde – Apeldoorn – Endurance – Poursuite par équipes élite hommes

Piste – Championnats du Monde – Apeldoorn – Endurance – Poursuite par équipes élite hommes

La France a signé le 11e temps des qualifications en poursuite par équipes à l’occasion des Championnats du Monde sur piste 2018, à Apeldoorn.

 

Le quatuor tricolore (Benjamin Thomas, Florian Maître, Adrien Garel et Louis Pijourlet) a réalisé un temps de 4 mn 02 sec 415.

 

« Les gars n’avaient pas assez de gaz, et peur de glisser sur la piste. Ils n’étaient pas en confiance, indique Steven Henry, entraîneur national de l’endurance à la Fédération Française de Cyclisme. On avait aussi des éléments jeunes ici, le groupe s’étoffe et deux des pièces importantes étaient absentes : Corentin Ermenault et Thomas Denis.

 

Ce n’est pas un souci physique ce soir, mais avant tout technique. On sait que l’on doit encore travailler et notamment dans ce domaine. Si cela avait le physique qui avait pêché, j’aurais été plus inquiet, mais là franchement je ne le suis pas. On va dire que sur ce mondial nous avons tiré à blanc, mais que si cette situation se reproduit dans un an je saurai davantage soucieux. Mais sur ce mondial ce n’est pas le cas car j’ai vu de belles choses cet hiver avec le groupe de poursuite par équipes hommes, c’est pour cela que l’inquiétude ne me gagne pas ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon