12 secondes 576 ! Kévin Sireau a marqué les esprits lors de la finale de Coupe du Monde de vitesse par équipes à Cali, en Colombie, le week-end passé. Appelé à remplacer au pied-levé François Pervis victime d’une chute en qualifications du keirin, le sprinter de l’AS Bas Berry Issoudun, a fait forte impression et sensation à l’occasion de la finale de vitesse par équipes, ultime test avant les championnats du Monde piste UCI 2015, sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines. « C’est mon record, dit-il à France Cyclisme, je ne connais pas ma moyenne, mais par contre je peux dire que cela allait vite. Un tel temps cela fait du bien au moral, aux jambes, à tout. On n’avait pas gagné de vitesse par équipes, l’Équipe de France, depuis quelques temps, et un tel succès est appréciable, d’autant que là il a été accompagné de la victoire finale à la Coupe du Monde de vitesse par équipes 2014-2015. »

Mais Kévin Sireau qui a déjà été «ultra- rapide » en Amérique du Sud, estime : « qu’il peut aller encore plus vite, à (son) poste de deuxième relayeur de l’équipe de France. J’avais le même braquet que celui que j’utilisais aux Jeux de Londres en 2012. Un tel succès en tout cas donne confiance avant les championnats du Monde piste UCI 2015 de Saint Quentin-en-Yvelines. La présence de Laurent Gané nous apporte aussi beaucoup, il nous transmet son expérience, son expertise du haut-niveau. Son apport est vraiment bénéfique pour tout le groupe. »

 

 

Hervé Bombrun