La deuxième journée de la Coupe du Monde sur piste à Cambridge, en Nouvelle-Zélande, a vu l’équipe de France de poursuite par équipes (Thomas Denis, Morgan Kneisky, Julien Morice et Benjamin Thomas), se classer 6e du tournoi avec un temps de 4 mn 03 sec 012. Leurs adversaires directs pour une sélection aux Jeux de Rio, les Hollandais, eux se classent 4e avec un temps 4 mn 02 sec 913. Toujours sur les épreuves d’endurance, Morgan Kneisky termine 10e de la course aux points. Thomas Boudat, lui, a livre ses trois 1ers « travaux » sur l’omnium avec une 9e place en scratch, un 6e chrono sur la poursuite individuelle (4 mn 26 sec 132), et une belle victoire en élimination. Au classement général provisoire, le coureur de la formation Europcar est sur le podium avec un total de 95 points. Il est devancé juste par le Britannique Christopher Latham (104 points), et le champion Olympique de Londres, le Danois Lasse-Norman Hansen (100 pts). Engagée sur l’omnium dames, Pascale Jeuland a elle fini 8e du scratch et la poursuite individuelle et 16e de l’élimination. A mi-parcours de cette deuxième manche de Coupe du Monde d’élimination élite dames, Pascale Jeuland est 8e au classement général provisoire avec un total de 62 points.

En keirin hommes, Michaël D’Almeida 2e de sa série de qualification n’est pas parvenu à se repêcher, par la suite. Chez les dames, Virginie Cueff a signé le 13e temps sur 200 mètres lancé, Sandie Clair se classe 34e. La championne de France passe les 16e de finales, et réussit à « sortir » la championne d’Europe, Elis Ligtlee en 8e, mais s’incline en quarts face à la « revenante » Simona Kupreckaite. Au final, la Bretonne prend la 8e place de cette deuxième manche de Coupe du Monde de vitesse individuelle élite dames.

 

 

 

 

Hervé Bombrun