La deuxième manche de Coupe du Monde sur piste disputée à Cambridge, en Nouvelle-Zélande, a livré ses tout premiers enseignements. L’Australie a été la plus « rapide » sur le tour de qualification de la poursuite par équipes (3 mn 56 sec 403) devant la Nouvelle-Zélande (3 mn 58 sec 712) et le Danemark (4 mn 00 sec 911).

La France se classe sixième avec Thomas Boudat, Thomas Denis, Benjamin Thomas et Julien Morice (4 mn 03 sec 482), juste derrière les Hollandais avec les tricolores sont en « bataille » pour aller aux Jeux de Rio, cet été. Sur le 1er tour de poursuite par équipes, la France sera opposée à la Grande-Bretagne de Latham, Wood, Burton et Steward, alors que les Hollandais affronteront les Allemands.

En vitesse par équipes, la formation Championne du Monde composée de Grégory Baugé, Kévin Sireau et Michaël D’Almeida s’est classée 7e des qualifications en 44 sec 134. L’Allemagne a été la plus rapide sur cette « qualif » avec un chrono de 43 sec 151 devant la Nouvelle-Zélande 43 sec 401 et le Team Jayco-Ais en 43 sec 452. A noter la 4e place de la Grande-Bretagne 4e avec Hindes, Kenny et Skinner au poste de finisseur. Enfin, comme chez les hommes, Virginie Cueff et Sandie Clair se sont classées 7e de la vitesse par équipes dames dans un temps 33 sec 924. Les trois meileurs chronos sont à mettre à l’actif de la Chine, entraînée par Benoît Vêtu , en 32 sec 711, nation qui a devancé dans l’ordre le Team Jayco-Ais (32 sec 582) et la Hollande (33 sec 107).

 

 

 

Hervé Bombrun