Morgan Kneisky et Benjamin Thomas

Morgan Kneisky et Benjamin Thomas

Quel plateau !

 

La Coupe de France Fenioux Piste, organisée ce week-end (6 et 7 mai), sur le vélodrome Léon Bollée du Mans, est digne d’un mini-championnat du Monde, tant le nombre de nations engagés est fort. Portugal, Italie, Angleterre, Belgique, Espagne et, Tapei, Taiwan, Argentine, Mongolie, Algérie et Suisse, Pays-Bas ont répondu présent ! Quel succès… bien avant que les premiers tours de ne soient donnés !

 

La France a aussi fourbi ses meilleurs atouts.

 

La paire championne du Monde de l’Américaine 2017 sera présente avec Morgan Kneisky et Benjamin Thomas, ce dernier étant également Champion du Monde de l’omnium, doit-on le rappeler, sera présente dans la Sarthe, tout comme Laurie Berthon (DN Bio Frais), 2e des Championnats du Monde de l’omnium 2017, ou encore le Suisse Gaël Sutter, champion d’Europe du scratch 2016.

 

Sébastien Vigier, Benjamin Edelin (US Créteil) et Quentin Lafargue (Girondins de Bordeaux), médaillés de bronze à Hong-Kong représenteront le sprint national, tout comme Michaël D’Almeida (US Créteil) qui effectuera sa rentrée en compétition à cette occasion. 

 

Ce sera aussi l’heure de la reprise pour Sandie Clair (US Créteil) et Mélissandre Pain (CS Mainvilliers), qui seront opposées à la nouvelle étoile montante du sprint national, Mathilde Gros

(US Créteil).

 

La Coupe de France piste, financée par ce grand mécène de la discipline qu’est Christian Fenioux, c’est aussi l’occasion de voir s’affronter les jeunes espoirs du cyclisme juniors et Espoirs français tant en sprint qu’en endurance, avec ce double esprit :   de formation et d’accession vers le haut-niveau.

 

 

Hervé Bombrun