PODIUM-H_1

Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Bryan Coquard et Thomas Boudat ont posé pour la deuxième année leur nom au palmarès de la Coupe de France de l’Américaine élite hommes, disputée aujourd’hui sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines. Le champion du Monde en titre de cette discipline, et son coéquipier champion du Monde de l’omnium en 2014, à Cali, en Colombie, ont fait briller le maillot de Europcar dans les Yvelines.

 

Une démarche « normale » pour le staff sportif de la formation pro continentale Vendéenne.

 

«Thomas et Bryan vont enchaîner sur le Tour de Picardie, indique à France Cyclisme ? Benoît Geneauzeau l’un des directeurs-sportifs de cette équipe. Ils on dans la foulée participé au stage équipe de France endurance ici même, et qui se terminait par cette compétition, la Coupe de France de l’Américaine. C’est pour nous une logique de travail que nous nous étions engagés à avoir à l’égard de l’équipe de France endurance piste, avec des petits rappels entraînement sur le vélodrome au cours de la saison. On est à quelques mois d’une Olympiade, et cela paraît normal. »

 

boudat-genauzeau-coquard

Crédit photo – FFC Patrick Pichon

La piste et sa pratique en plus offrent de réelles vertus aux coureurs, ce que souligne Benoît Genauzeau. « Cela permet de travailler la fréquence de pédalage, en haute intensité, et pour Bryan Coquard, par exemple, cela se coule dans tout un bloc de travail. C’est un travail en plus qui est très bénéfique pour la route, et la compétition qui va suivre, ce week-end, le Tour de Picardie.On avait prévu initialement, si on était resté pro-tour de lui faire courir le Giro, là avec les compétitions et cette semaine à Saint Quentin-en-Yvelines nous avons pu reproduire ce bloc. Il a le même bloc complet que si il avait été amené à disputer le Tour d’Italie, c’est quelque chose d’intéressant pour un jeu coureur comme lui. Et puis, si nos coureurs viennent sur la piste c’est parce qu’ils aiment cela, qu’ils tiennent à être présents sur cette Coupe de France de l’Américaine, et nous, équipe, nous organisons leur activité en fonction de leur souhait dans ce cas précis, et nous mettons tous les moyens afin de les mettre dans de bonnes conditions ».

 

 

Hervé Bombrun