La France n’a pas remporté de médaille en vitesse par équipes lors des championnats du Monde. Est-ce dramatique ? Non. C’est rageant, certes, car le trio français était champion du Monde, mais année Olympique oblige, même si le championnat du Monde reste un objectif fort et incontournable, Rio reste le but à atteindre.

 

« On repart avec la médaille en chocolat », narrait Grégory Baugé, et la dernière fois que c’était arrivé à la France Arnaud Tournant et Mickaël Bourgain étaient encore coureurs. C’était en 2005 à Los Angeles, Grégory Baugé avait enthousiasmé le public US en vitesse individuelle avant de tomber, sur crevaison, en demi-finale du tournoi de vitesse individuelle. 2005 était une année post-Olympique, alors que 2016 est une année Olympique. « On reste de toute manière sur l’objectif qui est Rio, et l’or », clamait d’ailleurs une fois encore Baugé. C’est sur que ne pas décrocher le bronze laisse un point de regrets ». La France a été privée de médaille pour 41 millièmes, rien donc. «Il faut aussi parfois savoir perdre, ajoutait Laurent Gané. On est néanmoins toujours dans le dernier carré en lice pour le bronze sur cette compétition. On va tirer les leçons de ce championnat en vue de l’avenir, regarder, analyser, débriefer. Cela se joue à un centième entre la 3e et la 6e équipe, c’est dire si il y a eu de la densité ici. On va tout mettre à plat après ces championnats du Monde afin d’améliorer certains points en vue des Jeux. Greg redémarre plutôt bien, c’est une 1ère chose de réglée. Kévin a fait de bons 2e tours, Michaël de bons 3e tours. Mais on va l’analyse de tout cela après Londres ».

 

Photo-Vincent-Jacquet

Vincent Jacquet

« Nous sommes aujourd’hui à notre place, même si il est difficile de voir partir un titre, indiquait de son côté le DTN, Vincent Jacquet. A nous de continuer à travailler, travailler pour avancer, progresser si on veut aller chercher l’or à Rio. On meurt à cinq centièmes du bronze. On a validé notre travail, une stratégie ici, et c’est le meilleur résultat obtenu par cette équipe cette année. On a fait aussi des tests sur le matériel, développement des choses doivent encore évoluer. On a testé des choses sur ce mondial, et on aura le rendu de tout cela via les SRM, la vidéo. La stratégie future appartient au entraîneur, des choix seront faits dès lors que nous annoncerons la sélection pour les Jeux ».

 

Hervé Bombrun

 

RÉSULTATS COMPLETS