BAUGE-GREG4_1

Grégory Baugé
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Grégory Baugé s’est classé 6e des championnats du Monde de vitesse individuelle 2016, à Londres.

 

Le champion du Monde sortant n’a pas reconduit son titre de l’an passé remporté lors des Championnats du Monde piste UCI 2015 sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines.

 

« Je ne serai pas champion du Monde cette année, mais pour moi cela ne change rien, l’objectif reste le même. J’ai vu dès les qualifs que je n’étais pas en capacité d’aller chercher le titre, mais je ne m’en fais pas, ce n’est pas une catastrophe. »

 

Sur de son fait, il ajoutait, « là, j’ai deux bonnes journées de vitesse individuelle dans les jambes, il y avait un an que je n’avais pas fait un tournoi de ce niveau. Je me suis fixé une ligne de conduite cette année, je n’en change pas. J’ai confiance en moi, je dirais même plus qu’avant. »

 

Aussi fort que lorsqu’il est ceint du maillot de Champion du Monde, le coureur de l’US Créteil poursuivait son analyse post-mondial Londonien.

 

« Je n’ai pas mal au genou, mes sensations sont plutôt bonnes. Je me suis fait plaisir, j’ai pris mes repères. Maintenant il reste encore du travail, beaucoup de travail. Je suis sûr de moi, je m’occupe de moi, focus sur mon objectif de cet été. Là, je ne suis pas en demi-finale, mais je sais qu’au Brésil j’y serai et que l’un des quatre coureurs qui aujourd’hui appartient au dernier carré de la vitesse mondiale, ici sur cette course en Grande-Bretagne, ne sera plus du lot dans cinq mois au Brésil. Et sa place c’est à moi qu’elle reviendra… »

 

Hervé Bombrun