Scratch-MORGAN-KNEISKY_1Morgan Kneisky avait pris une option, « celle d’une course de mouvement sur le championnat du Monde du scratch », et le coureur du Team Raleigh s’est tenu à ses choix, mais la réussite ne l’a pas accompagné.

 

« Le scratch est une épreuve qui est souvent imprévisible, on peut parfois partir, s’extraire du peloton et doubler sans se faire mal aux jambes, et tenter de le faire à la pédale et ne pas avoir la réussite. » 16e de l’épreuve Londonienne, vous vous doutez bien que le coureur de Franche-Comté a tiré ce « deuxième numéro » en Grande-Bretagne.

 

« Je suis parti derrière un groupe qui était sorti, et je n’ai jamais réussi à revenir dans les roues. Le groupe fait la jonction et double, et moi je suis venu mourir à dix mètres de l’arrière du peloton, et malheureusement ma course ou toute chance de bien figurer sur ce Championnat du Monde, c’est arrêtée là ».

 

Hervé Bombrun