FRANCE2_1Le championnat du Monde piste UCI 2016 s’est terminé par une médaille, l’argent, que sont allés chercher la paire Kneisky-Thomas en Américaine.

 

Les deux coureurs dirigés par Steven Henry, entraîneur national de l’endurance à la FFC, ont été de suite dans le bain puisqu’ils sont parvenus à doubler très rapidement. Appliqués sur les sprints, ils ont ensuite fait fructifier leur capital… jusqu’à ce que l’ancien vainqueur du Tour Bradley Wiggins ne mette en route, et parvienne à doubler en compagnie de Mark Cavendish. Ayant joué eux aussi les points et les sprints gagnants, les deux Britanniques ont pris la tête de ce championnat du Monde à seize tours de l’arrivée. Cinq tours plus tard Cavendish allait « goûter » le bois du Vélodrome des Jeux de Londres 2012, chute sans gravité. « On est un mix entre la jeunesse et l’expérience, indiquait Morgan Kneisky. Moi j’incarne la deuxième qualité, et Benjamin la 1ère.

 

On va continuer à travailler ensemble afin de récupérer notre du, ce maillot de champion du Monde, dans quelques années. Ce qui est bien c’est que nous ne rentrons pas « bredouilles » de ce championnat du Monde. » « On a raté deux relais, c’est dommage », soulignait pour sa part Benjamin Thomas.

 

 

« Oui, et à un moment clé de la course en plus, enchaînait Kneisky, quand Brad et Mark doublent. On est gêné par les Espagnols, tassés même. Nous avons failli aller à la chute, et Benjamin a du assurer deux tours. On est déçu, peut-être que c’est la course que l’on perd la course. Je suis en tout cas heureux d’obtenir cette médaille avec Benjamin qui est un ami. On a bien bossé ensemble tout l’hiver, et le résultat est là aujourd’hui ».

 

 

 

Hervé Bombrun