PERVIS-BAUGE

 

La prochaine saison sur piste promet d’être riche, avec cet épilogue que tout le monde attend: les championnats du Monde piste UCI 2015 sur le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, et déjà Grégory Baugé et François Pervis ont « diffusé » ce parfum international pour le gain de la médaille de bronze aux championnats de France de vitesse individuelle hommes 2014. Il y a de l’intensité, du combat, et trois confrontations de haute tenue. « J’ai une bronchite depuis une semaine, et cela m’a arrêté dans ma préparation depuis une semaine. Je suis sur un gros bloc de travail et je savais que cela allait m’user, mais le « monde » c’est dans cinq mois. J’ai confiance en moi, en mon entraînement. On était ici tous dans un mouchoir de poche au niveau des temps au deux cent mètres, maintenant en matches je n’avais pas la gnac, pas la « fraîcheur » qu’il faut pour cela Ce n’est pas grave, je le savais là encore. On a fait en tout cas de beaux sprints avec Greg pour le gain de la médaille de bronze, c’était sympa. »

« Ici, rigolait Greg Baugé, c’était comme une répétition pour le championnat du Monde. J’ai fait avec la forme du moment, car bien entendu les objectifs sont plus lointains. J’ai fait de beaux sprints, mais des erreurs aussi. Il va falloir que j’analyse tout cela à froid chez moi ce soir, mais je sais que je peux encore progresser. »

Hervé Bombrun