BOUDAT

 

« Je ne pouvais pas faire autrement que gagner, sinon les spectateurs se seraient dits, il est champion du Monde, et ne s’impose pas sur le championnat de France ! »

 

Alors Thomas Boudat s’est appliqué, comme il sait si bien le faire, pour remporter l’omnium cette épreuve qui rassemble six disciplines de la piste, avec un « mix » entre le sprint et l’endurance. Showman en plus l’Aquitain a fait le spectacle sur le dernier sprint de la course aux points.

 

« Il faut le faire, donner du mouvement à la course, se montrer, histoire aussi de donner des frissons au public. » Avec la « Boude », le public en a tant ce coureur est « beau » à voir sur son vélo, efficace et agile, notamment dans les courses en peloton sa grande force. « C’est bien de remporter en plus ce titre, car après ces championnats de France, je vais couper un peu. Je vais me reposer en vue de la saison prochaine, et du mondial piste UCI de Saint-Quentin-en-Yvelines. C’est la raison pour laquelle je fais l’impasse sur les prochains championnats d’Europe piste, à Baie Mahaut, en Guadeloupe. »

 

Hervé Bombrun