KEIRIN-DAMES

 

Championne de France pour la première fois de sa carrière en 2013 sur le vélodrome « le Stab » de Roubaix avec une victoire sur la vitesse individuelle, Virginie Cueff a ajouté d’un coup trois lignes à son palmarès lors de l’édition 2014 des championnats de France élites piste, courus sur le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

La Bretonne a été tout simplement la « reine » du sprint, en réussissant la prouesse de réunir les trois titres décernés : vitesse individuelle, 500 mètres et keirin, ce qui est une première dans l’histoire du sprint féminin tricolore ! De la belle œuvre pour cette athlète sélectionnée en vitesse individuelle aux Jeux Olympiques de Londres.

 

« Avant l’an passé, je faisais deux ou trois, en vitesse individuelle ou 500 mètres, derrière Clara Sanchez et Sandie Clair, rappelait-elle pour ffc.fr dans le box de la Bretagne. J’avais à vrai dire ce triplé en tête avant la compétition, ici, à Saint-Quentin-en-Yvelines car je me savais en bonne condition, les jambes répondaient bien, mais pour réaliser un grand chelem n’est jamais chose aisée. Les journées de courses sont longues, on « brûle » pas mal d’énergie, la tension nerveuse est forte. Le 500 et le keirin sont en plus des finales directes, il ne faut pas se louper, bien récupérer entre les courses. »

 

Tous ces ingrédients, cette année, Virginie Cueff les possédaient, et bien évidemment, elle espère prolonger cette série euphorique dans deux semaines aux championnats d’Europe piste, en Guadeloupe, sur la piste de Baie-Mahaut.

 

Hervé Bombrun