Rayan Helal, « produit » du club formateur C2S, en Isère, est le nouveau champion de France cadets de vitesse.

 

Il rejoint au palmarès des champions de France d’illustres grands anciens de cette société comme Jérôme Neuville ou encore Andy Flickinger. Rapide, fort, le jeune cadet a fait impression lors de tout le tournoi et dès les deux cents mètres lancés, en « claquant » un temps de 10 sec 968 (soit à 65, 526 km/h de moyenne !).

« Je n’aime pas trop la vitesse sur piste, déclarait cette élève de quatrième, mais un premier titre de champion de France ça fait du bien. J’ai fait attention à tout aux entraînements. C’est quelque chose en tout cas, peut-être le début d’une carrière. »

 

Cadets première année le Rhône-Alpin a disposé en finale de Christopher Lamaille, du Team 94. « Je suis champion d’Ile de France de vitesse, disait-il, et cette année j’ai gagné deux courses sur route… au sprint. Ici, c’était ma toute première participation à un championnat de France sur piste. Deuxième pour une première, ça me va car franchement je ne pensais même pas passer le stade des demi-finales. » Il a donc fait bien mieux.

Enfin, la dernière marche sur le podium est revenue au sociétaire du Nord pas de Calais, Baptiste Gourguechon, licencié à Dunkerque, et qui a préparé avec minutie cet objectif sur le « Stab » de Roubaix.

 

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste