Débridée, sans temps mort la course aux points juniors hommes a donné lieu à un beau spectacle, avec des coureurs qui n’ont pas hésité à emballer l’épreuve d’entrée, à l’image de Mathieu Riebel (Ile de France) et Florian Maître (Picardie). Les deux hommes ont été dans le premier « coup » qui a réussi à prendre un tour. Riebel de manière fort intelligente doublera une deuxième fois au sein d’un groupe, imité quelques tours plus tard par Maître en compagnie, lui, de Andréa Biondi, le fils du directeur sportif d’Ag2r la Mondiale. Damien Touzé et Valentin Madouas tentèrent eux aussi d’inverser la tendance, mais la course ne pouvait échapper aux picards déjà « maîtres » de la poursuite par équipes juniors, hier. «Le titre en poursuite par équipes justement obtenu hier m’a soulagé mentalement, indiquait le nouveau champion de France de la course aux points, qui s’est imposé avec un total 55 points. J’étais stressé hier comme pas possible, aujourd’hui ça allait mieux. L’an passé, je m’étais classé quatrième de cette épreuve, et la course était déjà partie très vite. Là, je voulais être devant juste pour me replacer, et quand j’ai vu que nous avions pris de l’avance, on a embrayé. Je n’ai pas paniqué quand Mathieu Riebel double une deuxième fois. Je l’avais été en 2013 après que l’on ait pris notre tour d’avance, cette année j’avais décidé de gérer avant d’essayer de doubler une seconde fois. » La sagesse, ou la maturité d’une saison juniors supplémentaire sans aucun doute… ce que connaîtra en 2015, le médaillé d’argent de ces France, le sociétaire de Montgeron le Vigneux, Maxime Riebel, champion de la course aux points d’Ile de France, et donc J1. « Je fais partie du pôle Espoirs Ile de France comme Sébastien Vigier, et cette médaille compte beaucoup pour moi et mon entraîneur, Stéphane Izoré. Elle m’ouvre en effet beaucoup de perspectives pour l’an prochain ». Une saison 2015 qui sera marquée uniquement du sceau de la route, en revanche pour le Normand, Damien Touzé. « Je vais passer Espoirs l’hiver prochain, dit-il, et je vais stopper la piste afin de me consacrer uniquement à la route. Je suis venu sur ces championnats de France pour mon comité, la Normandie sans préparation spécifique et sans pression, juste dans la continuité des championnats d’Europe route. La médaille de bronze c’est bien, mais j’aurais bien aimé doubler une deuxième fois. On n’en a pas été bien loin, cela s’est joué à peu. C’est dommage parce que je me suis retrouvé échappé avec des concurrents qui n’étaient plus trop frais, c’est en effet moi qui faisait pas mal le boulot le devant. La course aux points était l’un de mes objectifs, avec l’Américaine demain. »

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste