Clément Davy gardera « gravé » à vie l’édition 2014 des Championnats de France piste de l’Avenir. A double titre, si l’on peut dire. Le Mayennais en effet ses deux premiers maillots de champion de France dans le Var, à deux dates importantes. « Le premier sur la poursuite c’était déjà fort : le 14 juillet. Mais là c’est aussi intense au niveau émotionnel, car aujourd’hui j’ai 16 ans ! Je vais m’en souvenir longtemps. » Toute une vie sans doute. « La course aux points c’est différent de la poursuite car le chrono on se bat tout seul sur le vélo. Là, il faut prendre en compte divers paramètres, la tactique de course, les adversaires », ajoute le sociétaire du Pôle de Flers, ce qui a ses yeux donne encore plus de relief à sa victoire. « Deux titres de champion de France, je ne réalise toujours pas », conclut-il dans un sourire.

Lauréat de deux sprints, Clément Davy a devancé Rayan Helal, le champion de France cadets de vitesse 2014, qui lui s’est imposé sur un seul sprint classement, le dernier. « Je ne suis pas passé loin de la victoire (NDLR : 15 points pour Clément Davy, 9 pour lui). J’espérais le titre, mais une médaille c’est bien. La seconde place me suffit, j’ai un maillot de champion de France, une médaille d’argent maintenant. Il reste l’Américaine, je vais essayer de faire un podium. » Une envie bien présente aussi chez Maxime Gressier du comité Nord Pas de Calais, soulagé d’être « médaillé sur ces France, car je ne voulais pas repartir sans rien, dit le sociétaire de Dunkerque, huit victoires sur la route, qui a préparé cette échéance au « Stab » de Roubaix. J’ai fait quatrième de la poursuite, et cela m’aurait embêté de rentrer à la maison sans médaille. Je dispute l’Américaine demain, et il me reste donc encore une chance. » Avec toute ces déclarations d’intention d’avant course, cette épreuve a des chances d’être fortement disputée !

Hervé Bombrun