Benjamin Thomas a été à l’image de son tempérament et de la fougue qui peut caractériser la jeunesse : généreux ! Le champion d’Europe Élites de la course aux points est descendu dans l’arène de Saint Quentin-en-Yvelines, le couteau entre les dents pour son tout premier championnat du Monde élites ! « Cela a été dur comme tout le monde a pu le voir, raconte-t-il à France Cyclisme. Je me classe huitième, et je suis allé au bout de moi-même. Je me suis un peu enflammé au début, car le public poussait et je me suis laissé prendre au jeu. C’était vraiment dur de ne pas aller chercher les points lorsque l’on est soutenu de la sorte. J’étais dans le coup à la mi-course, puis ensuite j’ai un peu lâché, et j’ai pu refaire un sprint sur la fin. Je termine comme je peux. » Mais cette première immersion va lui servir à l’avenir. « J’ai beaucoup appris sur cette épreuve, dit-il. C’était mon premier mondial ce qui est toujours un peu compliqué, et en plus il se déroule en France ce qui rajoute à la difficulté. Cela m’a enrichi, et va me servir d’expérience. J’avais des ambitions au départ et je ne les ai pas tout à fait remplies, mais j’ai appris beaucoup de choses et je sais surtout quoi travailler pour revenir encore plus fort. »

 

 

 

 

 

Hervé Bombrun