Les juniors français engagés aux championnats du Monde juniors piste de vitesse par équipes ont sorti le grand « jeu » sur la première partie du tournoi puisque Benjamin Gil et Sébastien Vigier seront adversaires demain à Séoul, en Asie, en demi-finales. Un match qui s’ajoute à la longue histoire des rencontres franco-françaises sur les plus grandes compétitions. Médaillée d’argent sur le keirin, Benjamin Gil a signé le troisième temps sur le deux cents mètres lancés (10 sec 26), et Sébastien Vigier le neuvième (10 sec 33). Le peu d’écart en temps entre les deux sprinters tricolores démontre la densité du tournoi, ce que confirme Franck Durivaux, entraîneur national du sprint à ffc.fr dépêches La France Cycliste. « Benjamin et Sébastien ont fait des matches de folie. La France est assurée d’une médaille demain car il y aura confrontation entre nos sprinters. Au mieux on peut faire un et trois, et au pire deux et quatre. » Souhaitons que le premier scénario soit le bon.Hervé Bombrun @Lafrancecycliste