Laurie Berthon 4e des Championnats du Monde de scratch 2019
Photo: FFC-Patrick Pichon

La poisse semble être collée à la super glue sur les dossards de l’équipe de France piste endurance en ce début de Championnat du Monde 2019, disputé à Pruszkow en Pologne. Alignée sur l’épreuve du scratch et idéalement placée à un tour et demi de l’arrivée, Laurie Berthon a été gênée par la grosse chute qui a disloqué le peloton comme un château de carte ! « Une des concurrentes a touché ma roue arrière, indiquait à son coach Steven Henry, Laurie, et après les deux filles qui font un et deux (NDLR : la Britannique Barker et la Néerlandaise Wild) ont pris de l’avance car elles étaient devant. » Alors dans le money-time de ce scratch mondial, Laurie encore troisième jusqu’à vingt mètres de la ligne d’arrivée a tenté de gérer comme elle a pu afin de préserver ce résultat et accrocher une deuxième médaille à son palmarès. « Quand la chute se produit, je perds vingt mètres sur les deux premières, j’ai compris assez vite qu’avec l’avance qu’elles ont très vite pris ce serait impossible de revenir sur elles. Alors j’ai géré au mieux afin de conserver la troisième place. Je me suis concentrée au maximum sur mon effort, mais la Belge me revient dessus dans les vingt derniers mètres de course. J’ai donné toutes mes forces afin de terminer troisième, et je n’ai pas regardé à côté de moi. Je voulais rester dans ma course et mon  but était de coincer le moins possible, mais il m’a manqué ces quelques mètres au final ».

 

 

Hervé Bombrun